Il existe de nombreux types de fondations de maison.  Le choix dépend du type de sol de votre propriété, des lignes de gel, des nappes phréatiques, du drainage, des élévations et des codes de construction locaux. L’état naturel de votre terrain vous donne également une idée du type de fondation qui convient le mieux à ses qualités. Les fondations se présentent sous les formes suivantes : montage en surface, dalle, vide sanitaire et sous-sol partiel ou complet.

Montage en surface

Les fondations en surface sont l’option la plus abordable pour les fondations de maison. Elles sont principalement utilisées pour les maisons préfabriquées car ce type de maison est construit de telle manière que le poids de la maison est limité par la structure des poutres de la maison.

Le Canada a établi des normes et des spécifications pour les maisons montées en surface, qui font partie des codes de construction de toutes les communautés locales. Les normes exigent que l’humidité sous la maison soit gérée et que la maison soit située sur un site solide et plat. Une fondation montée en surface doit être construite selon les normes par une entreprise d’installation professionnelle. Une fois la fondation terminée, la maison peut être fixée à la fondation avec des supports métalliques ou des blocs d’ABS et des planches de bois.  L’étape finale consiste à fixer la maison au sol à l’aide de sangles ancrées dans le sol.

Pour compléter l’apparence, les maisons préfabriquées auront généralement une “jupe” autour du bord de la maison faite de bois ou de panneaux de vinyle.

Fondation de la dalle

Les fondations sur dalle sont les plus utilisées aujourd’hui.  Il s’agit, comme son nom l’indique, d’une dalle de béton qui a normalement une épaisseur moyenne de 4 à 6 pouces mais qui est beaucoup plus épaisse sur les bords.  Les bords peuvent avoir jusqu’à 24 pouces d’épaisseur.  L’installation d’une dalle de fondation est l’une des plus faciles à réaliser et peut être coulée en une seule journée.

Une dalle de fondation ne comprend pas de vide sanitaire ou de sous-sol en dessous.  En raison des caractéristiques de ce type de fondation, elles ne peuvent être installées que sur une surface plane, car la fondation pourrait s’enfoncer ou se déposer sur une surface non plane. Comme la fondation est posée directement sur le sol, les rongeurs et les insectes ne posent normalement pas de problème car il n’y a pas de place sous la fondation pour faire des nids.

Les inconvénients sont les fissures et la réparation de toute la plomberie.  Les grandes variations de temps et d’humidité peuvent provoquer des fissures, il est donc important de maintenir un niveau d’humidité constant.  En l’absence de vide sanitaire ou de sous-sol, la plomberie est située sous la dalle, et toute fuite doit donc être réparée à l’aide d’un marteau-piqueur.

Fondation du vide sanitaire

Les fondations d’un vide sanitaire diffèrent de celles d’une dalle car elles ne sont pas placées directement sur le sol. Les fondations d’un vide sanitaire sont en moyenne de 2 à 4 pieds au-dessus du sol.  Ce type de fondation est idéal pour les zones à forte teneur en humidité où l’eau peut s’accumuler.  Avec la fondation au-dessus du sol, soutenue par des murs partant de la semelle, la réparation de la plomberie et des autres services publics est beaucoup plus facile à réaliser.

Comme son nom l’indique, il n’est pas possible de se lever dans le vide sanitaire.  Le plancher d’un vide sanitaire peut être soit une dalle de béton, soit de la roche concassée.  Bien qu’il soit plus long à installer qu’une fondation en dalle, une fondation de vide sanitaire est moins coûteuse qu’une fondation de sous-sol.

Sous-sol

La fondation d’un sous-sol est l’une des options les plus populaires en raison de la fonctionnalité supplémentaire qu’elle apporte à une maison.  Le sous-sol est normalement de la même taille que l’empreinte de la maison, mais il est possible d’avoir une partie en dalle sous certains endroits comme un garage ou un atelier.

Le sol du sous-sol est, dans la plupart des cas, une dalle, et les murs sont coulés dans du béton pour rendre le sous-sol étanche.  Comme pour une fondation en dalle, le niveau d’humidité et l’instabilité du sol sont des facteurs à prendre en compte lors du choix de ce type de fondation.  Une fondation de sous-sol prend 2 à 3 jours pour être coulée, puis il faut une semaine supplémentaire pour que le béton sèche.

Une fondation de sous-sol complète ajoute des pieds carrés à la surface habitable de votre maison et peut être un sous-sol fini ou non fini. L’utilisation de cette surface dépend du propriétaire et les options sont infinies.